Le guide indispensable de votre aménagement cuisine équipée

de l'élaboration

Le guide de la cuisine

de l'élaboration à la réalisation
Comprendre la cuisine équipée

Comprendre la cuisine équipée

 

ELABORATION > Conception > article 29

 

F

 

 

L’alliance habile et optimale de la fonctionnalité et de l’esthétique fera à coup sûr la réussite de l’aménagement de votre cuisine.

Si l’esthétique reste relative, ressentie et discutable,

la fonctionnalité est quantifiable et limitée.

 

 

Cuisine fermée ou cuisine ouverte (cuisine américaine)

Le premier objectif de la création de votre cuisine est de trouver  les meilleures conditions d’utilisations donc optimiser l’espace. Chacun a une utilisation différente de sa cuisine, ce qui génère des besoins qui influencent l’articulation de votre cuisine.


Exemples :
L’utilisation quotidienne aux 3 repas d’une famille génère des besoins de rangements, d’espace de préparation peut-être d’espace pour la prise de repas…

Cela peut aussi provenir d’un choix : « je ne cuisine pas souvent mais quand je le fais, j’aime être à l’aise ! »

Quelque soit votre cas de figure, de l’utilisation résulte un assemblage cohérent qu’il faut rechercher pendant la conception.

 

 

Les différentes zones d'une cuisine ?


La cuisine s'articule en deux zones principales : la zone active et la zone passive.

 

- La zone active est l’endroit où l’on se positionne naturellement pour préparer. Elle est aussi celle la plus fréquemment utilisée. Cette zone est composée des trois éléments immanquablement utilisés : la plaque de cuisson, l’évier, un espace plan de travail de préparation.

Certains parleront de triangle d’activité, composé de plaque, évier, réfrigérateur. Peut-être vrai pour une cuisine non intégrée ! Un avantage évident des cuisines contemporaines est justement un espace plan de travail de préparation qui doit être le pivot de la cuisine.

Evitez de faire traverser la zone active par le sens de circulation. (Voir l'analyse de la pièce)

 


- La zone passive, par opposition, comprend le restant de la cuisine. Elle est composée principalement de stockage, rangements et un éventuel coin repas :
    Le stockage froid ; réfrigérateur, congélateur
    Le stockage chaud ; four(s), MO
    Le stockage sec, principalement alimentaire

Le rangement se répartit entre la zone passive et active avec deux grands ensembles :
    Les ustensiles de cuisine
    La vaisselle et verrerie

 

Aussi grande sera votre cuisine, la zone active, elle, restera limitée. L’importance de l’activité déterminera l’espace à lui consacrer, mais votre efficacité sera renforcée si cet espace est concentré, c’est l’ergonomie.


Ajoutez quelques règles simples et évidentes, comme éviter de mélanger les opposés (sale-propre, chaud-froid, sec-humide….) ou éviter de ranger des objets lourds en hauteur, etc… Laissez-vous guider par votre bon sens, comme ranger des casseroles et poêles près de la plaque vu que c’est là que vous les utiliserez…

 

Optimisation, ergonomie, bon sens vous conduisent déjà

vers la réussite de votre aménagement de cuisine.



La zone active est liée à l’implantation de votre cuisine et sera donc de forme différente. Mais il est préférable de placer le plan de travail de préparation au cœur de cette zone car il sert de transition ou de lien entre les différents secteurs.

L’arrivée des ilots dans les cuisines accentue ce principe mais il faut alors prendre garde de ne pas éclater la zone active en sacrifiant le pratique à l’esthétique. Quels avantages tireriez-vous à disperser dans la cuisine les trois pôles de la zone active ?

Grâce à ces principes de base, une idée globale d’aménagement de votre cuisine se dessine peut-être déjà. Il est temps de réfléchir à l’implantation  dans votre pièce en tenant compte de ces informations.

 

 


Voir aussi :

L'organisation de votre projet

Vos priorités

Emplacements techniques


 


Les différentes implantations de cuisine

Dans une même pièce aux mêmes dimensions, voici les implantations de cuisine les plus fréquentes... D'autres solutions sont possible mais sont à examiner au cas par cas.

Faites-vous aider de notre coach en aménagement cuisine, cet expert est un créateur de solutions personnalisées.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Affichage :

L'implantation en I implantation en L implantation en U implantation en G L'implantation avec cuisson d'angle L'implantation avec ilot
poster commentaireRéagissez à cet articleenvoyer page a un amiRecommandez cette pageposer une questionPosez une question
ricka crit le 2010-08-11 15:05:40

intéressant cet article

merci de l'info que j'ai trouvé très instructive

voir commentaire 0 commentairesposter commentaireRpondre

Annonces google

© Assistance cuisine 2010 - tous droits réservés - Conditions générales d'utlisation - Notre charte déontologique - Contactez-nous