Le guide indispensable de votre aménagement cuisine équipée

de l'élaboration

Le guide de la cuisine

de l'élaboration à la réalisation
Les pièges à éviter dans ma cuisine

Les pièges à éviter dans ma cuisine

 

ELABORATION > Conception > article 119

 

F

 

Retrouvez la définition des mots techniques dans notre lexique

 

 

Pensez à consulter nos plans explicatifs en bas de page.

 

Dans le cadre d'une maison en construction ou de gros travaux de rénovation (agrandissement, extension...), la cuisine étant englobée dans l'ensemble des travaux, il est quelques fois difficile d'envisager sa conception dans cette période assez abstraite. Pour éviter de futures complications d'aménagement, voici quelques conseils qui vous permettront une plus grande liberté de création.

 

- Les dimensions : au tant que possible approchez-vous d'un 4m x 3m (voir le chapitre Les meilleures dimensions pour une cuisine) et plus si vous souhaitez y prendre des repas. (Voir aussi le chapitre Quel coin repas pour ma cuisine ?)

- Un rectangle proche du carré est plus facile à aménager qu'un 5m x 2m.

- D'une manière générale ne multipliez pas les ouvertures. Evitez de traverser la cuisine pour vous rendre dans le coin nuit. Par contre un accès terrasse ou garage peut être le bien venu.

- Préférez une fenêtre coulissante ou oscillo-basculante et placez-la à 1m10 du sol fini. Evitez les volets ou alors électriques, sinon il vous faudra sortir pour les fermer après la pose du plan de travail.

- Evitez les ouvertures dans les angles de la pièce, elles font souvent perdre de la place. (voir les croquis plus bas : Construction ou rénovation)

- Dans le cas de rénovations, réaliser au moins un angle droit avec le doublage ou une contre-cloison, si la pièce n'en possède pas, vous simplifiera votre aménagement.

- Dans le cas d'une construction, prévoir un accès cuisine-terrasse est un gros plus.

- Si vous souhaitez créer une séparation cuisine-séjour en "dur" (bar par exemple), faites-la une fois votre carrelage posé au sol. Si vous la retirez plus tard pour modifier votre projet cuisine (pour créer un ilot par exemple), vous n'aurez pas la trace de carrelage manquant.

 

Sauf si vous comptez passer toute votre vie dans ce logement, pensez qu'une cuisine bien aménagée et fonctionnelle est un gros plus pour la revente.

 

 


Voir aussi :

Les différentes habitations

Organiser son projet

Les fileurs indispensables

Les côtes de la pièce


 

 

Construction ou rénovation

En passant votre curseur sur les croquis, une icone apparait dans l'angle gauche qui permet d'agrandir l'image en cliquant dessus.

 

Affichage :

La porte dans l'angle : constat

La porte dans l'angle : constat

Dans cette exemple, la pièce est de 4 x 3. Les portes 1 et 2 sont en angle. En pointillé rouge la zone possible d'implantation.

Le problème, que procure la porte en angle, est très bien illustré sur ce plan : celui du passage entre les 2 alignements de meubles. Il ne peut pas être inférieure à 80 cm, plus confortable serait 90 cm. Imaginez passer avec des sacs dans chaque main. Sans compter l'aspect esthétique d'une cuisine qui s'arrête avant la fin du mur côté fenêtre (la porte n'est pas toujours ouverte !).

Même problème pour l'entrée principale qui empêche de meubler le mur de droite en entrant, sous peine d'étriquer l'entrée ou de buter sur un flan de meuble. Préférez une entrée dégagée plus accueillante et plus pratique.

La porte dans l'angle : solution

La porte dans l'angle : solution

Gardons l'entrée identique et condamnons le mur de droite pour une entrée dégagée.

Reste la porte 2. Le simple fait de la déplacer vers le centre à 70 ou 75cm du mur, modifie la zone d'implantation. En pointillé bleu, le gain de place côté fenêtre, environ 1m, pour environ 30 cm de perdu sur l'autre partie. Soit 70cm de plus, non négligeable, c'est un réfrigérateur par exemple. Sans compter l'avantage esthétique d'une cuisine qui termine en bout de mur !

La porte dans l'angle : suite

La porte dans l'angle : suite

Une porte de garage ou de cellier pourra s'ouvrir vers l'extérieur de la cuisine, à la différence du porte de terrasse. Auquel cas, vous pouvez la faire coulissante en galandage par exemple, le but étant de ne pas cogner la porte sur les meubles de la cuisine.

Important : Les 70 ou 75 cm d'espace entre la porte et le mur et non pas 60cm. En effet, il est généralement vite dit que la profondeur d'un meuble de cuisine est basiquement de 60cm : FAUX. Ce n'est que pour simplifier le débat car un plan de travail par exemple fait 63cm, un réfrigérateur à porte bombée peut faire 65 voire 70 cm avec la poignée, etc.... Pensez donc à bien laisser 75cm fini cela évitera bien des désagréments comme un plan de travail qui termine sur l'huisserie !!

Dans cet exemple déplacer la porte dans l'autre angle (face à l'entrée), transformerait la zone d'implantation en U, moins pratique pour loger plusieurs armoires, mais possible.

Petit rappel, la pièce mesure 4 x 3. Imaginez le désastre dans une pièce plus petite !

D'où notre conseil insistant de préparer votre projet suffisamment tôt pour rattraper une petite erreur de porte ou autre.

Annonces google

© Assistance cuisine 2010 - tous droits réservés - Conditions générales d'utlisation - Notre charte déontologique - Contactez-nous